🙌 Livraison offerte en point relais dùs 150€ d'achats

en France MĂ©tropolitaine & Belgique 🙌 🚀

Paiement possible en 2x, 3x ou 4x avec Alma

(voir directement dans votre panier) đŸ€©

La recette d'un merveilleux allaitement en neonatologie

La recette d'un merveilleux allaitement en neonatologie

- Mis Ă  jour le 12 avr. 2024

Sommaire :

     Article rédigé par Mylena, infirmiÚre puéricultrice.

     

    @Pinterest

    Passer du milieu aquatique au milieu aĂ©rien est une Ă©preuve pour le nouveau-nĂ©, d’autant plus lorsque qu’il naĂźt prĂ©maturĂ©ment. En effet, une naissance prĂ©maturĂ©e signifie fatalement une hospitalisation dans diffĂ©rents secteurs de nĂ©onatologie (rĂ©animation-soins intensifs/nĂ©onatologie/unitĂ© kangourou) plus ou moins longue en fonction de l’importance de la prĂ©maturitĂ©. Il est important que la maman puisse aVOIR (oui, VOIR son enfant Ă  la naissance) contact avec son bĂ©bĂ© le plus tĂŽt possible, dĂšs la salle de naissance, peu importe les soins que son enfant reçoit. Il en est de mĂȘme pour le papa : favoriser le lien parents/bĂ©bĂ© en parallĂšle de la naissance que l’on n’a pas toujours idĂ©alisĂ©e.

    L’objectif est de ne pas sĂ©parer les parents de leur bĂ©bĂ© de la salle de naissance au service de nĂ©onatologie et tout le long de l’hospitalisation. On ne le sait pas encore, mais ces points seront des facteurs de chance pour la mise en route de la montĂ©e laiteuse.


    Oui, car s’ajoute Ă  cela la question de l’allaitement. L’allaitement est un choix de coeur, et parfois mĂȘme lorsque l’on n’avait pas fait ce choix, la question ne se pose quasiment plus lors d’une naissance prĂ©maturĂ©e. Le lait maternel, appelĂ© or blanc est une source importante d’anticorps qui regorge de protĂ©ines, de glucides, de lipides et d’immunoglobines. Tous ces composants prĂ©viennent une pathologie redoutĂ©e chez l’enfant prĂ©maturĂ©e : l’entĂ©rocolite qui est une lĂ©sion de la surface interne de l’intestin pouvant aller jusqu’à la nĂ©crose.


    ConcrÚtement, comment mettre un allaitement en place dans un contexte de naissance prématurée ? Comment stimuler la lactation ?


    Ce qu’on sait : un enfant prĂ©maturĂ© est en capacitĂ© de tĂ©ter, dĂ©glutir et respirer en mĂȘme temps Ă  partir de 34 SA mais ce qu’on sait surtout est qu’il faut s’adapter Ă  l’enfant car chaque enfant est diffĂ©rent !


    Dans cette circonstance, l’enfantement a Ă©tĂ© Ă©prouvant pour la maman et lorsqu’elle dĂ©cide de mettre en place un allaitement, les premiĂšres mises aux seins aprĂšs la naissance ne sont pas toujours possibles et la maman est inĂ©luctablement Ă©puisĂ©e moralement et physiquement. Les infirmiĂšres puĂ©ricultrices se doivent d’ĂȘtre un soutien sans faille et d’accompagner maman dĂšs que possible pour favoriser un allaitement. Tout comme l’entourage personnel que la puĂ©ricultrice va soutenir aussi.


    Les mamans n’ont pas forcĂ©ment pu partager avec leurs bĂ©bĂ©s la fameuse tĂ©tĂ©e de bienvenue : ce ne sera que partie remise !


    La recette d’un allaitement qui va fonctionner, les puĂ©ricultrices de nĂ©onatologie vont accompagner la maman dans :


    -PEAU A PEAU (Ă  gogo ^^) : favorise la lactation et les hormones responsables de la production du lait (la prolactine) et de l’éjection du lait (l’ocytocine), tĂ©tĂ©es de contact, tĂ©tĂ©es nutritives en fonction du nouveau-nĂ©, bref bĂ©bĂ© prĂšs du sein !


    En parlant d’ocytocine : elle va avoir un rĂŽle important dans la production du lait car c’est l’hormone de l’amour et de l’attachement. En nĂ©onatologie, on va favoriser le peau Ă  peau et le contact maman/papa/enfant pour produire cette hormone en nombre important en crĂ©ant un atmosphĂšre dĂ©tendu et de soutien continu. En d’autres termes, plus l’environnement sera apaisant, plus l’ocytocine sera sĂ©crĂ©tĂ©e dans le corps de la maman et plus la production de lait sera facilitĂ©e !


    -Mise en place des sĂ©ances de tirages de lait en attendant d’atteindre un allaitement aux seins complet (certaines mamans feront le choix de faire du tire-allaitement exclusif = tire-allaiter c’est allaiter) : expliquer Ă  la maman l’importance de la frĂ©quence des tirages (si possible 8 fois par 24 heures au dĂ©but) et bien prendre la mesure de la taille des mamelons pour encourager un bon drainage. Le tire-allaitement ne doit pas faire mal, expliquer les modalitĂ©s du tire-lait et surtout bien le rĂ©gler la pompe un cran en dessous du seuil de douleur


    -Tirer son lait prĂšs de son bĂ©bĂ© mĂȘme s’il dort dans sa couveuse permet de produire plus de lait car la maman regarde son bĂ©bĂ©


    -Favoriser la prĂ©sence des parents est important, installer confortablement l’enfant sur ses parents, favoriser le repos de la maman pendant ces moments cocooning


    -Proposer des galactogùnes (tisanes d’allaitement, amandes etc) : attention trop de galactogùnes tuent les galactogùnes et ces derniers se prennent par cure de 3 semaines avec pause de 3 semaines


    -Vous l’aurez compris : c’est l’amour et la prĂ©sence des parents qui seront les principaux moteurs de l’allaitement


    A partir du moment oĂč la lactation est lancĂ©e : la maman a les cartes en main pour mener son allaitement comme elle le dĂ©sire avec son bĂ©bĂ© !


    Et moi qui suis-je ?

    Je suis Mylena, infirmiÚre puéricultrice PASSIONNEE depuis plus de 10 ans
    Je suis instructrice massage bĂ©bĂ©, spĂ©cialisĂ©e en allaitement, bain enveloppĂ©, portage et bientĂŽt consultante en douleur de l’enfant (DIU en cours)
    Au coeur de mon service en soins intensifs de nĂ©onatologie, j’accompagne et je prends en soin le nouveau-nĂ© et donc je prends en soin ses parents aussi : nous formons avec le temps une triade de confiance. La nĂ©onatologie est service difficile par son environnement trĂšs technique et mon rĂŽle est de rendre cet environnement chaleureux en maintenant le nouveau-nĂ© et ses parents dans un cocon de paix


    J’accompagne aussi beaucoup de mamans sur mon rĂ©seau social Instagram : @mymy_babynurse : j’évoque de nombreuses thĂ©matiques riches et variĂ©es autour du dĂ©veloppement psychomoteur et affectif di nouveau-nĂ©, de l’enfant.

    Partager :

    Vous aimerez aussi