🙌 Livraison offerte en point relais dùs 160€ d'achats

en France MĂ©tropolitaine & Belgique 🙌 🚀

Paiement possible en 2x, 3x ou 4x avec Alma

(voir directement dans votre panier) đŸ€©

Sommeil et allaitement - Besoin de conseils et d'encouragement ?

Sommeil et allaitement - Besoin de conseils et d'encouragement ?

Écrit par Elodie GUILLON BERETE, Consultante en sommeil pour les jeunes enfants - Mis à jour le 13 juil. 2023

Sommaire :

    Article rédigé par Elodie Guillon Bérété - Consultante en sommeil des jeunes enfants.


    @ Pinterest


    Sommeil et Allaitement : Douce Nuit
     
    Que la maman allaitante qui n’a jamais entendu « c’est parce que tu lui donnes le sein, qu’il se rĂ©veille la nuit. », lĂšve la main.
     
    Cette phrase illustre si bien la puissance des fausses idĂ©es autour de l’allaitement. Nous allons essayer de mettre cette phrase entre parenthĂšses pendant quelques minutes pour observer ce qu’il en est du lien entre le sommeil et l’allaitement.
      
     
    Mais pourquoi mon bĂ©bĂ© s’endort-il au sein ?
     
    L’allaitement, ce cocktail d’hormones qui favorise le sommeil.
     
    L’ocytocine, l’endorphine, la prolactine et mĂȘme la mĂ©latonine. Tout ça vous dit quelque chose ou c’est trop abstrait ?
    Prenons le temps de simplifier ces hormones qui se libùrent pendant l’allaitement :
     
    • L’ocytocine : l’hormone de l’amour - crĂ©e un climat de dĂ©tente, d’apaisement propice au repos et Ă  la somnolence
    • L’endorphine : hormone du bien-ĂȘtre, du bonheur Ă  travers la succion
    • La prolactine : elle booste la dĂ©tente, le repos, le sommeil et surtout le sommeil rĂ©cupĂ©rateur
    • La mĂ©latonine : appelĂ© simplement l’hormone du sommeil (il y en a davantage en dĂ©but de soirĂ©e).

    Déjà hormonalement parlant, nous comprenons mieux pourquoi notre bébé (et/ou la maman ;-) ) avons tendance à avoir une petite envie de dodo à ce moment-là.
     
      
    L’allaitement c’est aussi rĂ©pondre au besoin vital et rĂ©flexe archaĂŻque qu’est la succion.


    @charlie_mamas


    Tous les enfants ont un besoin de succion plus ou moins important. La succion ne sert pas seulement Ă  se nourrir, elle a beaucoup d’autres vertues. Elle permet Ă  notre bĂ©bĂ© de s’apaiser, de se dĂ©tendre – elle favorise l’endormissement et permet de rĂ©guler les cycles d’éveil et de sommeil. Elle a aussi un rĂŽle antalgique, quand il y a des douleurs. Alors, quoi de plus naturel pour notre bĂ©bĂ© allaitĂ©, que de s’orienter vers le sein pour assouvir son besoin de succion ? Lorsque cela fonctionne pour nous, alors Ă©coutons-nous.

    En effet, rĂ©pondre aux besoins de notre bĂ©bĂ©, c’est simplement «rĂ©pondre Ă  ses besoins», ce n’est pas lui donner de mauvaises habitudes. En revanche, si cela est une contrainte pour nous de rĂ©pondre Ă  ce besoin, alors il y a d’autres solutions pour assouvir ce besoin et c’est ok aussi ! Ecoutons-nous.


    Enfin, pendant l’allaitement, nous rĂ©unissons beaucoup d’élĂ©ments qui contribuent Ă  la dĂ©tente, au relĂąchement de notre bĂ©bĂ©. Tout cela permet un endormissement dans les meilleures conditions.



    @ Pinterest


    Notre petit chou se retrouve au chaud contre nous, dans nos bras de maman avec notre odeur, notre chaleur, notre voix, notre respiration etc
 toutes ces sensations si familiùres et rassurantes.
     
    Tous ces facteurs rĂ©unis, quoi de mieux pour se laisser aller au repos et Ă  l’endormissement ? RĂ©sisteriez-vous Ă  un doux moment de repos dans ces conditions ?
    Nous comprenons donc mieux pourquoi notre mini nous s’endort si naturellement au sein.
     
     
    Vous vous demandez peut-ĂȘtre toujours s’il est bon d’endormir bĂ©bĂ© au sein ou non ?


    @ Pinterest


    Cette rĂ©ponse n’appartient qu’à vous et aucunement Ă  moi ou tout autre personne.
     
    Vous prenez du plaisir en faisant parti du rituel d’endormissement de votre enfant, PROFITEZ ce n’est pas ça qui va venir freiner le sommeil de votre enfant.

    Si votre enfant, vient Ă  se rĂ©veiller tous les cycles ou deux cycles de sommeil en recherchant le sein, la premiĂšre Ă©tape sera d’essayer d’identifier le besoin que mon enfant cherche Ă  satisfaire Ă  travers l’allaitement lors de ce rĂ©veil (faim, besoin de succion, douleur physique, rĂ©confort, besoin de proximitĂ© etc
) et aucunement de penser directement que le fait de l’endormir au sein est la cause de ses rĂ©veils. Si vous devez retenir une chose de cet article, je crois bien que c’est celle-ci.
     
    Maman si pour des raisons qui t’appartiennent tu n’as pas envie que l’allaitement soit inclus dans le rituel d’endormissement de ton enfant, Ă©coute-toi. Tu peux allaiter ton bĂ©bĂ© sans qu’il s’endorme au sein (tout petit c’est plus dĂ©licat), l’important est de trouver une solution qui fonctionne pour vous deux.
    Sois fiĂšre d’écouter tes limites et tu n’as Ă  te justifier auprĂšs de personne.
     
    Bref l’important c’est d’écouter les besoins de votre bĂ©bĂ© autant que les vĂŽtres et concilier les 2 pour que tout le monde passe un moment agrĂ©able, car est-ce que ce n’est pas ça la finalitĂ© ? un duo maman-bĂ©bĂ© oĂč tout le monde trouve sa place â˜ș
     
     
    Maintenant j’imagine que certaines se demandent, ok mais qu’en est-il des rĂ©veils nocturnes ?



    @ Pinterest


    Vaste sujet les rĂ©veils nocturnes, nous ne pourrons pas tout aborder ici (Si un article spĂ©cial Ă  ce sujet vous intĂ©resse, vous pouvez toujours demander Ă  AurĂ©lie qu’on en prĂ©pare un spĂ©cial sur le blog ;-) . En attendant, il me semble important de souligner que la capacitĂ© d’un bĂ©bĂ© Ă  enchaĂźner plusieurs cycles de sommeil (et donc d’avoir de moins en moins de rĂ©veils nocturnes) est une capacitĂ© neurologique et aucunement liĂ©e Ă  la capacitĂ© de stockage de l’estomac de notre bĂ©bĂ©.

    Bien sĂ»r qu’un bĂ©bĂ© qui ressentirait une sensation de faim lors d’un micro-rĂ©veil entre 2 cycles de sommeil se rĂ©veillerait (sein, biberon), mais comme il en profiterait pour se rĂ©veiller s’il a froid, une gĂȘne, un stress, une stimulation etc
 C’est parce que lorsque bĂ©bĂ© se rĂ©veille, son cerveau passe par un micro-Ă©veil, cette opportunitĂ© d’un Ă©veil total, que le bĂ©bĂ© va en profiter pour rĂ©pondre Ă  son/ses besoin(s) non assouvi(s) qu’il ressent et non le contraire.
    Si les rĂ©veils sont plus rĂ©guliers et rĂ©currents qu’un cycle de sommeil, alors lĂ  peut-ĂȘtre qu’il y a de la douleur et c’est encore plus important de creuser l’origine de ce qui vient freiner le sommeil de votre bĂ©bĂ©.
     
    C’est important de le souligner car bien trop souvent, on gĂ©nĂ©ralise l’enfant estomac qui est rĂ©veillĂ© par la faim. Alors que souvent, nous pensons qu’un bĂ©bĂ© qui se rĂ©veille la nuit, a nĂ©cessairement faim.
     
    Il y a tout d’abord nos petits bĂ©bĂ©s tout justes arrivĂ©s parmi nous, les tout petits bĂ©bĂ©s vivent encore dans une autre dimension, avec un allaitement qui se met doucement en place.
    Et oui, en gĂ©nĂ©ral, ils enverront des signaux qu’ils sont prĂȘts Ă  tĂ©ter (qu’ils dorment ou soient rĂ©veillĂ©s d’ailleurs).
    NĂ©anmoins, nul nĂ©cessaire de rĂ©veiller un bĂ©bĂ© pour lui proposer le sein s’il ne nous envoie pas de de signaux qu’il est prĂȘt Ă  tĂ©ter.
     
    Au fur et Ă  mesure, il espacera de plus en plus ses tĂ©tĂ©es, de jour comme de nuit, avec pour certains enfants trĂšs rapidement aucune ou une tĂ©tĂ©e par nuit, quand d’autres en auront encore 2 ou 3. Si votre enfant continue Ă  avoir des trĂšs nombreuses tĂ©tĂ©es, au delĂ  de 4/6 mois (plus de 2/3 rĂ©veils nocturnes), il y a probablement d’autres besoins que ceux nutritionnels que votre enfant souhaite combler. Le sein rĂ©pond Ă  tellement de besoins autres qu’alimentaire c’est tout naturel que notre enfant se dirige vers notre sein pour les combler (cĂąlin, rĂ©assurance, sensations familiĂšres, soulager une douleur, succion, notre prĂ©sence etc
).
     
    Si la situation vous convient ainsi, alors n’écoutez que vous, vous ne donnez pas de mauvaise habitude Ă  votre enfant en rĂ©pondant Ă  ses besoins et quoi de plus naturel que de le faire Ă  travers l’allaitement ?
    Mon seul point de vigilance :si les rĂ©veils sont toutes les heures ou plus, s’assurer qu’il n’y a pas de douleur cachĂ©e que bĂ©bĂ© cherche Ă  soulager lors de ces rĂ©veils.
    Autrement, qui sommes-nous pour vous imposer d’ĂȘtre impliquĂ© ou non dans la rĂ©ponse aux besoins de votre enfant. Comme je le lis souvent, les seules personnes qui ont quelque chose Ă  dire sur notre gestion des rĂ©veils nocturnes sont ceux qui sont avec nous Ă  3 heure du matin pendant le rĂ©veil ;-)
     
    Cette situation ne vous convient pas ? Nous pouvons prendre le temps d’évaluer la situation pour identifier ce qui vient freiner ce sommeil. Nous pourrons ainsi apporter une rĂ©ponse diffĂ©rente, mais adaptĂ©e aux besoins de votre bĂ©bĂ© pour lever ce frein au sommeil et diminuer le nombre de rĂ©veils nocturnes.
     
     
     
    Sevrage nocturne

    Certaines mamans souhaitent parfois continuer l’allaitement, mais initier un sevrage nocturne. Dans ce cas, beaucoup de vigilance. En effet, un sevrage nocturne peut impacter directement votre lactation. C’est important d’en ĂȘtre consciente.
     
    Si vous tenez Ă  votre allaitement, il me semble alors important de vous proposer d’évaluer la situation avec une consultante en lactation IBCLC, qui pourra vous conseiller par rapport Ă  votre allaitement et ce souhait.
     
    Il me semble Ă©galement important de pouvoir faire le point avec le mĂ©decin/pĂ©diatre qui suit votre enfant pour s’assurer que le sevrage nocturne est quelque chose d’envisageable pour votre enfant.
     
    Enfin, avant de proposer ce sevrage nocturne, il me semble important de s’assurer que votre enfant n’a aucun autre frein qui soit Ă  l’origine de ses rĂ©veils nocturnes. Si c’est le cas, il continuerait Ă  se rĂ©veiller malgrĂ© la tentative de sevrage nocturne car ses rĂ©els besoins n’auront pas reçu de rĂ©ponse.
     
     
     
    Le mot de la fin
     
    Maman, j’espĂšre que cet article t’aura apportĂ© des rĂ©ponses.
    Mais avant tout, j’espĂšre qu’il t’aura rassurĂ© sur le fait que tu connais ton bĂ©bĂ©. Toi seule sais, ce qui est le mieux pour vous 2.


    @ Pinterest


    Alors Ă©coute-toi, n’hĂ©site pas Ă  demander de l’aide si la situation de sommeil de ton enfant devient trop compliquĂ©e ou si tu te sens perdue, car allaitement et sommeil devrait rimer avec moment de douceur et lĂącher prise et non de dizaine de rĂ©veils qui riment avec manque de sommeil– Si besoin, tu peux aussi te faire accompagner par une consultante en sommeil (avec une formation en allaitement en bonus c’est mieux) – elle pourra t’accompagner, Ă©valuer la situation pour apporter une rĂ©ponse adaptĂ©e.
     
    Et Ă  la prochaine personne qui te dit « s’il se rĂ©veille la nuit c’est parce que tu l’allaites » rĂ©ponds-lui « Toi c’est ton cerveau qui dort ou ton estomac ? » ou tu peux lui proposer de me contacter, je serai ravie de lui proposer la lecture de quelques livres sur le sujet ;-)
    Partager :

    Vous aimerez aussi